top of page
  • L'Agence Bastia Balagne

Baisse des taux immobiliers en juillet 2024

Le marché immobilier a connu des temps durs en 2023, mais en 2024 les nouvelles sont meilleures pour les futurs acquéreurs et ceux qui avaient dû reporter leur projet d’achat.

La fin de la hausse des taux d’emprunt : le pic est derrière nous

2023 a été marquée par une forte hausse des taux d’emprunt immobilier, faisant basculer le marché immobilier dans une crise sans précédent. Ce dernier n’a alors connu que 875 000 transactions ; soit sa chute la plus importante de ces 50 dernières années. Si certains présageaient que les taux immobiliers atteindraient la barre fatidique des 5%, ce palier n’a pas été atteint et ne le sera pas en 2024. En effet, 2024 est marquée par une baisse des taux d’emprunt par certaines banques. Pour les meilleurs dossiers, les prévisions des taux immobiliers se situent souvent en dessous des 4% puisque le taux immobilier moyen en juillet 2024 est de 3,68% sur 20 ans.



2024 : Une baisse des taux immobiliers

En 2024, les jours s’annoncent meilleurs pour le marché immobilier. Si les plus optimistes évoquaient une baisse des taux, les experts s’accordaient au moins sur une stabilisation des taux d’emprunt autour des 4%. La réunion de la BCE le 6 juin 2024 va dans le sens des plus optimistes : la banque centrale européenne a effectivement baissé ses taux directeurs à 3,75%. Anciennement établis à 4%, c'est une première pour la BCE qui ne les avaient pas baissé depuis 2019. Le taux des crédits immobiliers en juillet 2024 est donc bien inférieur à celui que les plus pessimistes avaient prédit en 2023. Les voyants sont effectivement au vert pour 2024 car la baisse des taux devrait s'intensifier dès le second semestre d'après les mesures prises par la BCE. Ainsi, une amélioration des taux immobiliers devrait être observée à partir de juillet 2024. Si les banques étaient placées dans un contexte de reconquête des clients au début de l'année et étaient encouragées à accorder davantage de prêts aux futurs acquéreurs, la baisse des taux les invitera à poursuivre dans cette voie-là. 


Vers une reprise du marché immobilier ? 

Si les marqueurs semblaient être au vert à la fin du premier semestre pour le marché immobilier, le contexte est aujourd'hui plus flou au commencement du second semestre de 2024. En effet, de bonnes nouvelles, comme la possibilité d'emprunter sur 27 ans si l'achat du bien se faisait dans l'ancien et que la réalisation de travaux prévue équivalait à 10% du prix du bien, sont désormais nuancées par le contexte politique actuel. Avec les élections législatives et une fenêtre d'accès au pouvoir qui se dessine pour les partis extrémistes, les taux des prêts immobiliers sont susceptibles d'augmenter prochainement ; faisant ainsi de l'ombre à la bonne nouvelle de la baisse des taux directeurs de la BCE. 

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page